Labiadh: « Il y a risque de voir naître une dictature au Palais du Bardo »

Intervenant mardi sur Al Hiwar Ettounsi, le député du mouvement Echaâb, Salem Labiadh a tiré à boulets rouges sur le président du mouvement Ennahdha et président de l’assemblée des représentants du peuple, Rached Ghannouchi.
Le député du bloc démocratique a accusé Ghannouchi de dépasser les prérogatives que lui garantit la constitution, et de confisquer le pouvoir du Palais de Carthage et de la Kasbah à son profit.
« Cette attitude menace de donner jour à une lutte pour le pouvoir, a-t-il assuré. Depuis l’accès de Ghannouchi à la présidence de l’ARP, les craintes ont grandi de voir marginalisés le palais de Carthage et celui du gouvernement à la Kasbah, et les affaires dirigées à partir du palais du Bardo. Cela contredit l’esprit de la constitution qui a été écrite dans le sens du partage des pouvoirs. Le monopole du pouvoir a régulièrement conduit à des dictatures à travers la longue histoire de la Tunisie, et il y a risque de voir naitre une nouvelle dictature ».
H.A.
Lire aussi
commentaires
Loading...