La ligue des électrices déplore la faible représentativité de la femme au gouvernement Fakhfkah

Anwar Mansri, membre de la ligue des électrices tunisiennes a déploré la faible représentativité de la femme au sein du gouvernement proposé par le chef du gouvernement désigné Elyes Fakhfakh. Anwar Mansri a considéré que Elyes Fakhfakh ne s’est pas conformé au propanier de l’égalité entre les deux sexes lors de la formation de son gouvernement alors que l’article 46 stipule la prise en considération du principe de l’égalité des chances lors de la désignation aux postes de responsabilité. *

Anwar Mansri qui s’exprimait au micro de Mosaïque Fm a ajouté que la formation du gouvernement qui ne compte que six femmes sur un total de 32 ministres et secrétaires d’Etat soit 19% a constitué une déception pour la ligue des électrices tunisiennes et reflète le coté misogyne du gouvernement et de l’ensemble des partis politiques selon ses dires.

Lire aussi
commentaires
Loading...