Jeribi et Sarsar derrière le différend entre Fakhfakh et Abbou

Selon Radio Express FM, Attayar et le chef du gouvernement désigné n’ont pas réussi à se mettre d’accord sur les noms composant le futur staff gouvernemental à cause de la proposition faite par Elyès Fakhfakh de nommer Ghazi Jeribi à la tête du ministère de l’Intérieur, et Chafik Sarsar à la tête du ministère de la Justice.
Mohamed Abbou, secrétaire général du courant démocratique a indiqué ce vendredi à l’issue de sa rencontre avec Fakhfakh qu’ils ne se sont pas mis d’accord sur les noms qui vont occuper les postes ministériels en raison de l’incapacité de ceux-ci à réussir la lutte contre la corruption.
« A priori, Attayar ne se sent pas concerné par la formation du prochain gouvernement, en attendant la réunion de son bureau politique dimanche 9 février qui doit arrêter une position définitive« , a indiqué Abbou qui a déploré que Fakhfakh n’ait pas accédé aux demandes de son parti « d’occuper des ministères chargés d’imposer la loi« .
H.A.
Lire aussi
commentaires
Loading...