Jendouba: un parent agresse un surveillant général dans un collège

Le surveillant général du collège Route de Tunis, à Jendouba a été victime jeudi 13 février d’une agression physique de la part du père d’un élève, ce qui lui a causé des dommages corporels, à en croire Al Chourouk.
Kamel Touihri, secrétaire général du syndicat des surveillants et surveillants généraux à Jendouba a raconté que, dans un premier temps, le surveillant général a appelé le parent à mieux s’occuper de son enfant qui était indiscipliné, et à suivre de près sa scolarité.
Cet appel trouva l’assentiment du parent qui remercia le surveillant général pour son intérêt pour son enfant.
Mais, contre toute attente, le parent revint quelques jours plus tard au collège. Sans préambule, il vint directement vers le surveillant général pour lui asséner un coup de poing au nez, avant de repartir comme si de rien n’était.
Appelée à la rescousse, la protection civile vint transporter la victime à l’hôpital régional pour subir les soins. Le médecin lui a d’ailleurs prescrit un repos de trente jours.
Une plainte devant la justice a par ailleurs été déposée.  par le surveillant général.
Conséquence: en signe de solidarité avec leur collègue, et pour protester contre les agressions répétées ces derniers temps à l’encontre des employés des établissements scolaires, les surveillants et surveillants généraux de Jendouba ont décidé d’observer vendredi 14 février un sit-in devant le siège du Commissariat régional de l’Education de Jendouba.
Ils vont d’autre part observer une grève entre 10H et midi ce vendredi 14 février.

H.A.
Lire aussi
commentaires
Loading...