Gouvernement Fakhfakh : La Tunisie ne peut plus attendre !  

Par Rayed Chaïbi*

Voilà 5 mois que la Tunisie s’est dotée d’un nouveau parlement et d’un nouveau chef de l’État mais pas encore d’un nouveau gouvernement qui devra prendre en main les destinées du pays et appliquer les mesures dont le pays a besoin.
Face à un chômage qui s’élève à 15,5%, la Tunisie a besoin de mesures économiques et sociales urgentes, elle a besoin aussi d’avoir rapidement un cap fixé pour répondre aux nombreux enjeux majeurs tels que La Jeunesse, l’Emploi, le Développement économique et régional, l’Éducation, la Transition écologique, les Tunisiens de l’Etranger
Aussi, il devient urgent d’obtenir un accord et de donner la confiance au nouveau Chef de Gouvernement désigné Elyes Fakhfakh et son équipe pour l’intérêt suprême de la Nation.
Nous avons cette chance d’avoir un peuple tunisien fort et courageux, des institutions solides qui dans les moments les plus difficiles ont su fonctionner et garantir la continuité de l’État.
Même si tout n’est pas parfait, nous pouvons être fiers d’avoir une démocratie où le dialogue avec les forces vives de la Nation est intense et riche pour garantir à la République tunisienne un gouvernement solide qui aura pour mission de répondre aux enjeux précédemment cités.
Cependant, il est indispensable de ne pas tomber dans de longues et interminables négociations qui ne feront qu’aggraver la crise de confiance du peuple envers le personnel politique et donc encourager gravement l’abstention et la méfiance.
Même si le temps joue contre nous, gardons espoir, cet espoir qui fait que la Tunisie est encore debout solidement fixée sur une base inébranlable : son peuple !

*Président d’association

Lire aussi
commentaires
Loading...