Gouvernement Fakhfakh: Ennahdha mérite la part du lion selon Imed Khemiri

Lors d’une interview accordée dans la soirée de ce mercredi 12 février 2020 à la chaîne Al Hiwar Ettounsi, le porte-parole du mouvement Ennahdha Imed Khemiri est revenu sur l’état d’avancement des concertations pour la formation du prochain gouvernement conduit par Elyes Fakhfakh.

Imed Khemiri qui s’exprimait sur le plateau de l’émission Tounes Al Yawm animée par Mariem Belkadhi a assuré que le conseil de la Choura de son parti se réunira prochainement pour trancher quant à sa position par rapport à la formation gouvernementale. Il a toutefois indiqué que son parti compte accorder sa confiance au prochain gouvernement compte tenu que la conjoncture actuelle ne supporte plus de retard.

Il a par ailleurs considéré que le nombre de portefeuilles ministériels accordés jusque-là à son parti (5 portefeuilles) ne traduit pas le poids réel d’Ennahdha à l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP).

Le dirigeant d’Ennahdha a considéré que le gouvernement Fakhfakh doit élargir son ceinture politique pour devenir un gouvernement d’union nationale politique par excellence. Il a estimé que la distribution des portefeuilles ministériels (5 à Ennahdha, 3 au Courant Démocratique, 2 à Achaab et 2 à Tahya Tounes) ne traduit pas la représentativité des forces politiques au sein du parlement considérant que son parti en tant que vainqueur des élections législatives mérite la part du lion.

Il a également considéré que le fait de nommer des indépendants à la tête de 11 départements ministériels sous prétexte de protéger l’indépendance des ministères de souveraineté est loin d’être le meilleur choix.

 

Lire aussi
commentaires
Loading...