Ftiti: « Rassembler 109 voix sera difficile »

Le deuxième vice-président de l’assemblée des représentants du peuple, Tarek Ftiti, du bloc de la Réforme nationale a indiqué dimanche sur le plateau de 7 sur 7, sur Express FM qu’il est possible que le gouvernement d’Elyès Fakhfakh ne réussisse pas à obtenir la confiance du parlement.
« Contrairement à ce que projette Elyès Fakhfakh lors de sa dernière conférence de presse, un gouvernement de 160 voix reste difficile, a-t-il observé. Fakhfakh veut-il seulement voir son gouvernement « passer », ou veut-il plutôt faire bénéficier ce gouvernement de soutiens politiques forts ? Ceux qui imaginent que les députés vont voter en faveur de ce gouvernement de peur de perdre leurs places se trompent. Rassembler 109 voix sera difficile. Si les élections législatives doivent être refaites, qu’elles le soient alors ! Si le gouvernement Fakhfakh est rejeté, il y aura un prix à cela point de vue dépenses publiques. La démarche qu’a suivie Fakhfakh est fausse ».
Enfin, Ftiti a estimé les chances de voir le staff gouvernemental de Fakhfakh obtenir la confiance de l’ARP à 50%, relevant que c’est Tahya Tounes qui a profité de la chute du gouvernement de Habib Jemli.
H.A.
Lire aussi
commentaires
Loading...