EST: le syndrome Zamalek

L’Espérance Sportive de Tunis est soudainement reprise par ses vieux démons en se contentant de jouer une mi-temps avant de reculer, de perdre son jeu et de subir l’ascendant de son adversaire.
Cela a été de nouveau le cas ce vendredi au stade international du Caire devant des Zamalkaouis qui n’espéraient pas tant.
D’ailleurs, le club cairote est en passe de représenter la bête noire du double champion d’Afrique consécutif,en lui infligeant en deux semaines deux défaites par le même score de (3-1).
Après la supercoupe d’Afrique perdue le 14 février à Doha devant les copains de Benchargui, ce fut pratiquement le même scénario ce vendredi 28 février, cette fois en quarts de finale de la Ligue des champions.
Heureusement qu’il y aura une seconde manche, vendredi prochain au stade de Radès où les hommes de Moine Chaâbani vont tout faire pour remonter leur handicap de deux buts.
Comme en 2018 en finale de la LCA, lorsque le représentant tunisien s’inclina par le même score (3-1) face à Al Ahly, le but inscrit à l’extérieur risque de se révéler décisif.
En tout cas, l’EST prie pour qu’il en soit ainsi. Seulement, il faut changer beaucoup de choses.
Vendredi, le club de Bab Souika se mit vite en tête en ouvrant le score dès la 27e minute par l’intermédiaire de l’Algérien Abderraouf Benghuith.
Toutefois, les Sang et Or ne surent pas conserver longtemps cette avance. En effet, quatre minutes plus tard, le Marocain Ounejm égalisait.
Achraf Ben Chargui à la 72′, puis Mahmoud Alaâ sur penalty à la 3e minute du temps additionnel offraient aux leurs une marge de manoeuvre intéressante.
L’arbitre marocain Radhouène Jiad allait expulser Mohamed Ali Ben Romdhane juste après le 2e but (73′).
La formation espérantiste alignée vendredi se compose comme suit:
Ben Cherifia- Mbarki, Dhaouadi, Yaâkoubi, Chetti (Chammam 21′)- Benguith, Ben Romdhane, Coulibaly- Houni, Ouattara (Besseghaier 88′), Ben Hammouda (Meziane 62′).
L’Espérance va chercher une revanche vendredi prochain à Radès. Mais pour y réussir, il faudra être régulier tout le long des 90 minutes de jeu, et éviter les erreurs défensives commises dernièrement.
H.A.
Lire aussi
commentaires
Loading...