Drame à Kasserine: L’école Oued Rached n’a pas fermé ses portes

Le ministère de l’éducation a démenti dans un communiqué rendu public ce jeudi 27 février les informations circulant sur les réseaux sociaux selon lesquelles l’école Oued Racheh dans le gouvernorat de Kasserine aurait été fermée définitivement suite au décès de cinq institutrices dans un accident de la route mardi dernier survenu dans la région de Boulaaba. Le ministère a précisé que l’école compte une vingtaine d’enseignants ajoutant que les cours et les examens n’ont pas été suspendus.

Il a assuré que toutes les mesures nécessaires ont été prises afin de faire face au manque d’instituteurs enregistré suite au décès des cinq enseignantes. Il a ajouté qu’un soutien psychologique a été fourni à l’ensemble des élèves et du personnel de l’école.

Lire aussi
commentaires
Loading...