POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Deux ans de suspension pour le président de la commission d’organisation de l’ESS

Slaheddine Ben Amor -ESS
Réunie ce mardi, la Ligue nationale de football professionnel a infligé au président de la commission d’organisation de l’Etoile Sportive du Sahel, Slaheddine Ben Amor une interdiction de banc de 24 mois assortie d’une amende de 10 mille dinars pour avoir agressé le deuxième arbitre assistant du match de samedi dernier ESS-CS Chebba (0-0) à la fin de la rencontre.
Il s’agit d’Amine Barkallah qui a de son côté porté plainte devant la justice contre Ben Amor.
Le dirigeant étoilé a nié avoir agressé l’arbitre assistant.
Intervenant ce mardi dans le cadre de l’émission « Cartes sur table », à Jawhara FM, il assure n’avoir jamais eu affaire à ce referee, et que son pied malade l’empêche de frapper quelqu’un sans perdre totalement son équilibre.
« Je n’ai pas eu accès aux vestiaires, je n’ai même pas vu cet assistant, a-t-il affirmé. Ce n’est pas dans les traditions de l’Etoile de frapper un arbitre par derrière ».
Sur un autre plan, la Ligue a infligé au président de la section football de l’Union Sportive Monastirienne, Khaled Bouzgarrou une interdiction de banc de deux matches assortie d’une amende de 5 mille dinars, et ce pour insultes envers l’arbitre du match de dimanche dernier CSS-USM (1-0).
H.A.
Lire aussi
commentaires
Loading...