Coronavirus : des dizaines d’animaux morts mystérieusement dans la province de Hubei

Épicentre de l’épidémie de Covid-19 qui affole le monde depuis quelques semaines, la province de Hubei a également été le théâtre ces derniers jours d’un inquiétant phénomène touchant la faune locale.
Des victimes collatérales de la panique autour du coronavirus ? Les autorités de la province de Hubei, en Chine, font face ces derniers jours à un nombre affolant de décès inexpliqués touchant la faune locale.
Selon le Daily Star, ce sont pas moins de 135 animaux, de 17 espèces différentes (sangliers, belettes, oiseaux…), qui ont été retrouvés sans vie non loin de la ville de Chongqing.
*Un empoisonnement massif ?
Alors que la province de Hubei, dont la capitale est la désormais célèbre ville de Wuhan, constitue précisément l’épicentre de l’épidémie de Covid-19 qui a fait plus de 2 200 morts en Chine depuis mi-décembre, difficile de ne pas faire le lien avec le funeste et mystérieux phénomène qui frappe les animaux de la région.
Toute la question est désormais de connaître la nature de ce lien. Selon des responsables du Parti Communiste chinois, ces décès soudains pourraient avoir été causés par un empoisonnement, après le passage dans la zone concernée de camions vaporisant un produit désinfectant, dans le but de limiter au maximum les risques d’expansion du virus.
Lire aussi
commentaires
Loading...