Ben Cheikh: « Je ne vois pas pourquoi la Tunisie doit annuler les vols à destination de Milan »

Sonia Ben Cheikh, ministre de la Santé par intérim a indiqué qu’elle ne voit pas personnellement pourquoi la Tunisie devrait annuler les vols aériens à destination de Milan, en Italie.
« Lors du Conseil de sécurité qui va se tenir et que présidera le président de la République, je vais exprimer ce point de vue, a-t-elle assuré mardi 25 février sur le plateau de la Matinale, de Shems FM. Nos six ports de plaisance investissent une grande vigilance devant l’arrivée des petits bateaux que ce soit à Sidi Bou Said, à la Marina de Hammamet… Nous travaillons avec davantage de vigilance. Seulement, depuis samedi dernier, de nouveaux pays sont entrés sur la liste. La Tunisie a traité le coronavirus avec une approche multi-sectorielle. Nous avons prévu trois étapes dans notre stratégie: la prévention, la préparation et la politique du pays en cas d’atteinte. Dans cette ultime étape, la prise en charge du malade prévoit la mise en quarantaine dans des salles d’isolement pouvant recevoir entre 20 et 15 malades par service afin qu’il n’ y ait pas contact entre malades ordinaires et des personnes  soupçonnées être atteintes. En fait, c’est plutôt la rapidité d’atteinte et de propagation qui reste la chose qui inquiète le plus, et non les complications« .
La ministre a par ailleurs commenté les rumeurs accusant des médecins tunisiens d’avoir protesté contre l’arrivée de médecins italiens en Tunisie de peur de voir ces derniers porter le virus.
« Six fois par an, des spécialistes italiens en cardiologie infantile viennent dans notre pays apporter leur savoir faire, précise-t-elle. Je suis certaine que nos équipes médicales n’ont jamais refusé leur venue dans notre pays sous prétexte qu’ils seraient porteurs de coronavirus. Non, cela est faux. J’ai du reste envoyé un bouquet de fleurs aux médecins italiens pour saluer leur action« .
H.A.
Lire aussi
commentaires
Loading...