1ère École de la physique du plasma et de la fusion dans la région MENA-MPFuS2020

La Tunisie abrite du 3 au 7 février 2020 la 1ère édition de l’École de la Physique du Plasma et de la Fusion dans la région MENA- MPFuS2020. Cet événement scientifique important est organisé par le Commissariat à l’énergie Atomique et aux énergies Alternatives CEA, à travers sa Représentation Régionale Opérationnelle (RRO) et son Institut de Recherche sur la Fusion Magnétique (IRFM), le Ministère Tunisien de l’Enseignement Supérieuret de la Recherche Scientifique et le Centre National des Sciences et Technologies Nucléaires (CNSTN).
Plus de cinquante scientifiques, entre professeurs, chercheurs, doctorants ou étudiants en Mastère venus du Maroc, de Mauritanie, du Liban et de Tunisie ont fait le déplacement à Hammamet pour suivre cette formation.
La cérémonie d’ouverture s’est déroulée le lundi 3 février en présence du Ministre de l’Education Nationale et Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Hatem Ben Salem.
Dans son discours, Ben Salem a réitéré le soutien de son département à cette initiative qui représente un nouveau créneau de coopération et de transfert de compétences aux générations futures. Ben Salem s’est félicité de la création de la Représentation Régionale Opérationnelle du CEA en Tunisie et relevé son apport à la recherche scientifique en Tunisie et dans le reste de la région MENA. Le CEA joue un rôle majeur dans le développement de cette filière et cette première édition de L’école de la fusion et de la physique du plasma est un bon pas qu’il faut maintenir et développer d’autres activités similaires.
De son côté, Jean JACQUINOT Président du Fusion Power Coordinating Committee de l’Agence Internationale de l’Energie et Conseiller Scientifique de l’Institut de Recherche sur la Fusion par confinement Magnétique a mis l’accent sur l’utilité de la recherche pour ouvrir de nouvelles voies au développement tout en préservant l’environnement des effets néfastes du réchauffement climatique et son impact sur la santé humaine. La physique du plasma et la fusion représente un axe de recherche très important dans le développement des énergies alternatives et propres et une science de l’avenir.
Dans son allocution, Nidhal OUERFELLI, ancien Ministre et Haut Représentant de l’Administrateur du CEA pour l’Afrique et le Moyen-Orient remercié les autorités Tunisiennes, notamment le MESRS et le CNSTN pour leur partenariat actif dans cette initiative qui ouvre la voie à de nouvelles formes de coopération basées sur un échange du savoir et des compétences scientifiques. Il a réitéré la volonté du CEA de renforcer sa collaboration avec les pays de la région pour la formation et l’accompagnement des chercheurs et universitaires, notamment des jeunes générations, pour s’engager sur la voie de l’innovation et du développement pérenne. A ce titre, il a appelé les organisateurs à œuvrer pour que cette école devienne un événement annuel au niveau de la région MENA et offre l’opportunité à davantage de chercheurs de suivre cette formation certifiante qui leur permet de développer leurs compétences et participer aux efforts internationaux de recherche sur cette thématique. Il est à rappeler que le CEA se présente aujourd’hui comme un acteur majeur dans le domaine de la recherche et de l’innovation et qui dispose de compétences de très haut niveau à l’échelle internationale.

Lire aussi
commentaires
Loading...