Taboubi: « Messieurs, respectez ce peuple ! « 

Dans sa réaction quelques minutes après l’annonce par Elyès Fakhfakh du nouveau staff gouvernemental, mercredi soir, le secrétaire général de l’union générale des travailleurs tunisiens (UGTT), Noureddine Taboubi a mis l’accent sur le devoir de l’unité nationale et d’apporter l’espoir chez le citoyen.
 « L’UGTT reste une force de bien pour le pays, a-t-il souligné sur Mosaique FM. J’ai eu deux entretiens de dernière minute avec le Président de la République pour faciliter la naissance de ce gouvernement. Ce n’est pas facile d’aller vers des élections anticipées avec tous les risques que cela suppose et les échéances les plus proches: Ramadan, les examens, la saison touristique…Sans parler des coûts financiers que ces élections exigent. L’Etat a ses responsabilités et ses hommes. Il était impérieux d’avoir un gouvernement. Il est temps de réfléchir à une restructuration politique car le pays ne peut plus supporter ce morcellement. L’unique mot d’ordre, c’est d’apprendre de nos erreurs. Chaque activité a son éthique. Il faut développer la conscience des gens. Dans la transition démocratique, le rôle des médias est essentiel. Il faut nourrir l’espoir chez le peuple. Sans cela, on ne peut pas aller loin. Je dirais tout simplement: Messieurs, respectez ce peuple ! Regardez la situation des agriculteurs, du citoyen simple. La guerre de l’eau qui sévit dans le monde, où on est on en Tunisie de tout cela ? L’essentiel, c’est l’unité nationale et la solidarité entre les gens. Notre plus grande richesse, c’est le potentiel humain et cette classe éclairée qui pousse vers le progrès », conclut Taboubi.
H.A.
Lire aussi
commentaires
Loading...