POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Zyed Ghannaï: « Le courant démocratique n’accordera pas sa confiance au gouvernement Jemli »

Le député du courant démocratique, Zyed Ghannaï a estimé lundi sur les ondes de Cap FM que le mouvement Ennahdha doit assumer ses responsabilités au lieu de les fuir.
« Le 10 janvier, on verra bien de qui dépend le gouvernement formé par Habib Jemli, a-t-il souligné. Nous ne lui accorderons pas notre confiance. Quelle confiance pourrait-on accorder à celui qui l’a formée, mais qui n’a pas dès le départ honoré ni ses engagements ni ses promesses ? Ni de compétences, ni indépendant, ce gouvernement ne doit pas ressembler à une imposture au regard des Tunisiens. Nous nous retrouvons même dès aujourd’hui en face d’un problème d’éthique. On essaie de couvrir une alliance non déclarée. Que ces alliances soient transparentes ! Qalb Tounes n’est au fond qu’une nouvelle dénomination de Nidaa Tounes qui s’est allié par le passé à Ennahdha. La moindre des choses consiste à assumer ses responsabilités de gouverner. Ils essaient de justifier a priori un échec du gouvernement. Qu’ils cessent leurs manoeuvres ».
Zyed Ghannaï a affirmé que ce gouvernement va « passer » comme avaient « passé » auparavant la loi de finances et l’élection de Rached Ghannouchi à la tête de l’Assemblée des représentants du peuple.
« Nous allons tenir notre rôle d’opposition constructive et sérieuse. La corruption financière dans la sphère politique et l’assainissement du climat politique seront nos priorités », a-t-il conclu.
H.A. 
Lire aussi
commentaires
Loading...