Yosri Dali: la Tunisie est divisée en deux parties

Lors de son intervention dans le cadre de la séance plénière consacrée au vote de confiance, le député de la coalition Al Karamah Yosri Dali a mis en garde le chef du gouvernement désigné Habib Jemli contre un plan machiavélique mis en place à son encontre par le chef du gouvernement de gestion des affaires courantes Youssef Chahed avec le soutien de certains médias.

Il a rappelé que cette même personne personne avait trahi l’ancien président de la République Beji Caied Essebsi et ses amis en les renvoyant en prison rien que pour s’emparer du pouvoir. Il a ajouté que Youssef Chahed cherche toujours à se positionner au pouvoir

Il a affirmé que la machine médiatique s’est lancée dans une guerre contre Habib Jemli en attaquant les forces révolutionnaires. Selon lui, cette même machine médiatique a obligé le chef du gouvernement désigné de former un gouvernement de compétences. Il a ajouté que l’objectif était de maintenir le même niveau de corruption et de banditisme au sein des structures de l’Etat.

Dans ce contexte Yosri Dali a considéré que la Tunisie est aujourd’hui divisée sur deux parties: le camp des conservateurs et un autre des anti-conservateurs.

Lire aussi
commentaires
Loading...