Un bus victime d’un braquage armé à Tunis: le MI précise

Dans un communiqué rendu public dans la soirée du jeudi 23 janvier 2020, le ministère de l’Intérieur a démenti catégoriquement les informations circulant sur certains médias et sur les réseaux sociaux selon lesquelles le bus numéro 32 aurait été victime d’un braquage armé dans l’après-midi du jeudi au niveau de l’hôpital de la Rabta à Tunis.
Le même communiqué a indiqué que ces informations n’ont rien à voir avec la réalité précisant qu’un état de chaos a été observé au niveau dudit bus après que certains passagers eurent refusé de payer leurs tickets auprès du receveur.

Lire aussi
commentaires
Loading...