Soyons solidaires, Bady Ben Naceur a besoin de nous…tous

Le message s’adresse à tous les collègues journalistes, il s’adresse particulièrement au Syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT), au syndicat général  de l’information relevant de l’État, tous sont aujourd’hui appelés à se mobiliser pour trouver une solution à un collègue, Bady Ben Naceur, journaliste et grand reporter au quotidien La Presse, aujourd’hui à la retraite, qui vit une mauvaise passe sur le plan sanitaire. Bady passe par une situation critique qui nécessite son transfert d’urgence à l’Hôpital militaire. Diabétique, hypertendu et alité, Bady Ben Naceur ne peut même plus se déplacer même à l’aide de sa béquille. Nous en appelons au chef du gouvernement de gestion des affaires courantes, à Mme Sonia Becheikh, ministre de la santé, pour intervenir au profit de notre collègue.
Le SNJT doit bouger et au plus vite pour trouver une solution à Bady.  C’est un devoir de solidarité qui a toujours marqué le parcours de la représentation de la profession.

(Crédit photo BN)

Lire aussi
commentaires
Loading...