Saïed: « Il est temps d’amender la constitution et la loi électorale »

Le président de la République Kais Saïed s’est rendu mercredi à Kasserine pour célébrer la journée du Martyr.
« Je travaille en silence pour aider à la création de projets capables d’assurer de l’emploi aux jeunes, a-t- il affirmé. Je travaille jour et nuit pour réussir à réaliser les revendications des Tunisiens. En fait, la sécurité nationale ne consiste pas tellement à combattre le terrorisme, mais plutôt à en éradiquer les scories qui  favorisent ce fléau: absence de développement, misère et chômage. L’Etat n’a pas encore suffisamment travaillé. Il est temps d’amender la constitution et la loi électorale, et de demander des comptes aux responsables impliqués dans la corruption, en consacrant le contrôle par les citoyens eux-mêmes ».
Evoquant la crise libyenne, le président de la République a réitéré l’attachement de la Tunisie à la légalité internationale, insistant sur le fait que la solution doit être trouvée par les Libyens eux-mêmes.
H.A.
Lire aussi
commentaires
Loading...