Moncef Marzouki: « La contre-révolution ne vise pas la Tunisie et l’Algérie seulement »

Dans son intervention au 11e Forum maghrébin d’Al Jadida (centre du Maroc), l’ancien président de la République, Moncef Marzouki a estimé que la contre-révolution, conduite par les Emirats Arabes Unis, l’Arabie Saoudite et l’Egypte ne vise pas la Tunisie et l’Algérie seulement, mais également le Maroc.
« La contre-révolution n’a pas pardonné au souverain marocain, Mohamed VI d’avoir accédé en 2011 aux revendications de la « rue » d’associer les islamistes au pouvoir », a-t-il soutenu.
Evoquant la crise libyenne, Moncef Marzouki a expliqué que ce qui se passe dans ce pays voisin a un impact direct sur la Tunisie, l’Algérie et le Maroc et représente une menace pour ces pays.
H.A.
Lire aussi
commentaires
Loading...