Mobilisation pour réclamer la libération de Saidani

Le public du Club Athlétique Bizertin a entrepris mercredi 1er janvier 2020 une marche à travers les artères de la ville pour réclamer la relaxation du président du club, Abdessalam Saidani, emprisonné depuis cinq jours et condamné à 15 jours de détention suite à un délit commis lors de l’audience consacrée à l’affaire des chèques sans provisions pour laquelle il est poursuivi.
Les supporters ont investi le stade du 15 octobre, demandant sa réouverture devant les rencontres du CAB et la fin des travaux d’aménagement qui trainent.
Par ailleurs, Saidani, qui a entamé une grève de la faim souffrirait d’une dépression nerveuse qui expliquerait son attitude lors de la fameuse audience.
Le collectif d’avocats demanderait sa libération après l’avoir soumis à un examen médical.
Enfin, les anciens présidents du CAB ont écrit au président de la République, Kais Saïed pour lui demander d’accorder par mesure exceptionnelle la libération de Saidani auquel le gouverneur de Bizerte, Mohamed Gouider a rendu visite.
H.A.
Lire aussi
commentaires
Loading...