L’inauguration du premier salon de thé pour femmes à Cité Ettadhamen

Un café pour femmes a ouvert ses portes à Cité Ettadhamen .

Cet espace est constitué d’un Rez de chaussée mixte et d’un premier étage où l’accès est exclusivement permis aux femmes.

La propriétaire du projet, Amira Tlili, a ainsi expliqué ce choix :  » J’ai eu cette idée parce que je pense que les femmes seraient plus à l’aise en ayant un espace propre pour la gent féminine… Dans un quartier populaire, les individus ont tendance à avoir des coutumes conservatrices qui empêchent les femmes de se comporter comme bon leur semble.  »

Et concernant la vocation « discriminatoire » que présume l’interdiction aux hommes d’accéder à l’espace, Amira Tlili a rétorqué :  » La discrimination est omniprésente dans les salons de thé  » populaires » où on ne trouve que des hommes… »  .

Lire aussi
commentaires
Loading...