La Grèce présidée pour la première fois par une femme

La magistrate Ekaterini Sakellaropoulou, 63 ans, a été élue ce mercredi à une vaste majorité présidente de la République hellénique, devenant la première femme de l’histoire de la Grèce à accéder à ce poste essentiellement honorifique. Sakellaropoulou était la seule candidate à la présidence de la République présentée par le parti « Nouvelle Démocratie », dirigé par Kyriakos Mitsotakis.
Ekaterini Sakellaropoulou était présentée comme la candidate de l’unité et du progrès par le chef du gouvernement conservateur, qui l’a habilement choisie à ce poste car elle transcende les divisions partisanes traditionnelles.
Avec plus des 200 suffrages requis par la Constitution hellénique, elle a été élue pour un mandat de cinq ans renouvelable par les députés du parti conservateur au pouvoir Nouvelle Démocratie, de Syriza, le parti de gauche de l’ancien Premier ministre Alexis Tsipras, et du mouvement de centre-gauche Kinal.
Ekaterini Sakellaropoulou est une magistrate expérimentée spécialiste en droit de l’environnement et actuelle présidente du conseil d’Etat

W.A. ( Stagiaire)

Lire aussi
commentaires
Loading...