Jemli: « Ennahdha ne m’a pas déçu »

Lors d’une déclaration accordée aux médias dans la soirée du vendredi 10 janvier, à l’issue du rejet par le parlement de la composition de son gouvernement, le chef du gouvernement désigné Habib Jemli a considéré que la conjoncture actuelle nécessite forcément un gouvernement indépendant de tous les partis politiques. Il a estimé que le rejet de son gouvernement constitue une réussite pour l’expérience tunisienne en tant qu’une démocratie naissante.

En ce qui concerne le soutien du mouvement Ennahdha, Habib Jemli a considéré que ce dernier ne l’a pas déçu ajoutant qu’il ne regrettera jamais le fait d’avoir assumé pleinement la mission dont il a été chargé. IL a précisé qu’il a la conscience tranquille étant donné qu’il a fait le nécessaire pour servir l’intérêt du pays.

Rappelons que seuls les députés du mouvement Ennahdha et de la coalition Al Karamah ont voté au profit du gouvernement Jemli. Ce dernier n’a remporté que 72 voix sur un total de 209 voix exprimées. 134 députés ont voté contre ce gouvernement qui est désormais considéré comme le tout premier gouvernement dans l’histoire de la Tunisie poste-révolutionnaire à avoir été rejeté lors de la séance de vote de confiance.

Lire aussi: Officiel: le gouvernement Jemli rejeté

Lire aussi
commentaires
Loading...