Hédi Baccouche n’est plus

Hédi Baccouche, ancien Premier ministre sous Zine El Abidine Ben Ali, est décédé, ce mardi 21 janvier 2020, à l’âge de 90 ans.

Né le 15 janvier 1930 à Sousse, Hédi Baccouche a occupé le poste de premier ministre du 7 novembre 1987 au 27 septembre 1989.

Très jeune, il avait commencé à militer au sein du parti Néo-Destour. Il fut arrêté par les français.

Il fut tout à tour gouverneur de Bizerte, de Sfax puis de Gabès, dans les années soixante, adoptant le système des coopératives dirigé par le ministre du Plan et des Finances, de l’époque, Ahmed Ben Salah.

Limogé par Habib Bourguiba, suite à l’échec du système des coopératives alors que Ahmed Ben Salah fut condamné à dix ans de travaux forcés, Hédi Baccouche avait été ensuite acquitté par la Haute Cour chargée de cette affaire. Suite à cela, il se retira de la vie politique pendant huit ans. Hédi Nouira  fera appel à ses services en tant que son conseiller.

Après le congrès du Progrès et de la Fidélité du Parti en septembre 1979, il a été nommé  consul général à Lyon. De 1981 à 1982, le défunt avait occupé le poste d’ambassadeur à Berne et auprès du Saint-Siège (Vatican) avant de devenir ambassadeur en Algérie.

En 1984, il avait été désigné directeur du PSD avant d’être nommé ministre des Affaires sociales en 1987. Le 7 novembre 1987, dont il était l’architecte, il devint premier ministre et secrétaire général du PSD qui deviendra ensuite RCD.

En 2005, il devient membre de la Chambre des conseillers dès sa création . Il a été membre du comité central du Rassemblement constitutionnel démocratique (RCD) jusqu’à sa dissolution en 2011.

Le défunt était un grand ami de Réalités et prenait part, régulièrement, à son forum international.

En cette douloureuse circonstance, nous présentons nos condoléances attristées à la famille du disparu.

Paix à son âme.

Lire aussi
commentaires
Loading...