POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Après son succès probant aux JMC, Imed Alibi à la tête de la 56ème édition du Festival International de Carthage

Après avoir fait ses preuves et dirigé la 6ème édition des Journées Musicales de Carthage, Imed Alibi se trouve face à un nouveau défi à relever suite à sa désignation en tant que directeur artistique de la 56ème édition du FIC.

A l’unanimité de la scène musicale et du public,  Imed Alibi a réussi à orchestrer une édition exceptionnelle et riche des JMC, en Octobre dernier, en organisant plus de 30 spectacles répartis sur les 7 jours du festival.

Imed Alibi est un jeune musicien, interprète et percussionniste tunisien qui a fait des études de traduction à Montpellier afin de rejoindre Boukakes, un groupe qui fusionne le Rock, le Rai, le Gnaoua, …

Il a participé à plusieurs spectacles avec Boukakes dans plus de 35 pays où il a pu peaufiner son talent et côtoyé plusieurs figures emblématiques de la musique à l’instar de Rchid Taha, Natacha Atlas avec qui il a partagé la scène de « Odyssey » , Justin Adamas et Ghalia Ben Ali , avec qui il a pu collaborer plus tard.

La première pierre angulaire de sa carrière était son projet « Safar » qu’il a élaboré avec le violoniste tunisien Zied Zouari et qui émane d’une inspiration folklorique diversifiée.

Récemment, Imed Alibi a lancé  » Frigya » où il présente des titres underground qui s’inscrivent dans la culture subsaharienne avec sa propre vision qui ajoute une touche moderne à des œuvres authentiques.

Ibtissem Ghamougui

 

 

Lire aussi
commentaires
Loading...