Abbou: « Nous préférons laisser à Fakhfakh une marge de manœuvre dans ses choix »

Mohamed Abbou, secrétaire général du courant démocratique a indiqué l’attachement de son parti au soutien d’Elyès Fakhfakh, chef du gouvernement désigné afin qu’il réussisse à composer son gouvernement, et ce dans l’intérêt du pays après neuf années difficiles.
A l’issue de sa rencontre ce jeudi 23 janvier après-midi à Dar Dhiafa de Carthage avec Elyès Fakhfakh, Abbou a exprimé le vœu que Fakhfakh réussisse à déterminer définitivement dans des délais raisonnables les parties qui vont participer à son gouvernement, et les grandes lignes de son programme d’action.
« En cas de participation au prochain gouvernement, le courant démocratique appuiera la démarche de Fakhfakh de façon différente que par le passé. Nous préférons laisser à Fakhfakh une certaine marge de manœuvre dans ses choix, et éviter de lui mettre la pression en posant la condition de la non participation ou de l’exclusion de telle partie ou telle autre des concertations. Toutefois, nous tenons à être dans une position nous permettant d’imposer l’application de la loi et de combattre la corruption. Le prochain gouvernement pourrait conserver le nombre de portefeuilles actuel, mais il ne sera pas aussi pléthorique que l’équipe de Habib Jemli qui comprenait 42 personnes entre ministres et secrétaires d’Etat« , conclut le leader d’Attayar.
H.A.
Lire aussi
commentaires
Loading...