Un hôpital remet un certificat de décès à la famille alors que le malade est toujours vivant!

Une famille originaire de Chebika relevant du gouvernorat de Kairouan s’est rendue dans le gouvernorat de Sousse pour recueillir le corps d’un parent supposé décédé qui était admis au service de réanimation de l’hôpital Farhat Hached, et y a reçu son certificat de décès. A leur retour à la maison et à la surprise générale ils ont découvert que leur parent âgé d’environ 60 ans est bel et bien vivant.

Commentant cet incident, Dr Sami Rekik, directeur régional de la santé à Sousse, a confirmé dans l’émission « Sbah el khir Weekend » ce samedi 14 décembre 2019 que le médecin soignant du patient, et en s’appuyant sur des examens complémentaires, a conclu à une mort cérébrale, et en accord avec la famille, il a été décidé de le transporter à son domicile pour y passer ses derniers instants.

Dr Sami Rekik a déclaré qu’un certificat de décès aurait été hâtivement délivré à la famille du malade, selon son estimation, soulignant que le patient est retourné à l’hôpital et est en train de recevoir les soins nécessaires et qu’une enquête a été ouverte pour déterminer les responsabilités.

Lire aussi
commentaires
Loading...