POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Tunisie: Deux médias publics remportent le Prix Bchira Ben Mrad pour la Presse

Deux médias publics tunisiens viennent de remporter le prix Bchira Ben Mrad pour la Presse. C’est lors d’une cérémonie organisée dans la soirée du jeudi 12 décembre 2019,en présence de plusieurs acteurs du secteur des médias, que l’annonce a été faite par la Fondation Friedrich Naumann pour la Liberté.
En ce qui concerne la catégorie « Chaîne TV », c’est la chaîne de télévision nationale qui a décroché ce prix grâce à un reportage réalisé par le journaliste Zouhair Benzarti. Le reportage portait sur les conditions de la tenue du deuxième tour de l’élection présidentielle à Monastir.
Quant à la catégorie « Radio », c’est Radio Kef qui s’est vue sacrée grâce à un reportage réalisé par Fathi Rayes portant sur la participation des hôtes des centres pour personnes âgées aux élections. Le jury était formé de trois membres. Il s’agit de:

*Mourad Sallami, journaliste et secrétaire général de l’Union de la Presse Francophone (UPF Section Tunisie).
*Mabrouka Khdhir, journaliste d’investigation et formatrice en journalisme.
*Anis Morai, journaliste et animateur de radio (RTCI).

Dans une déclaration accordée à Réalités Online en marge de cette cérémonie, Anis Morai, membre du jury du prix Bchira Ben Mrad, a salué cette initiative prise par la Fondation Friedrich Naumann   en collaboration avec le Centre africain de perfectionnement des journalistes et communicateurs (CAPJC).

Il a dans ce contexte considéré que cette initiative a pour objectif de rendre hommage à Bchira Ben Mrad, considérée comme une icône de la Défense de la liberté d’expression et de la presse.

Pour ce qui est des critères pris en compte lors de l’attribution des prix, Anis Morai a assuré que l’évaluation a été faite dans la transparence totale, précisant qu’une trentaine de travaux journalistiques représentant la majorité des médias audiovisuels tunisiens ont participé à cette compétition. « Plusieurs critères d’évaluation ont été pris en considération dont essentiellement le volet qualitatif et quantitatif, l’originalité de l’angle de traitement, etc. Finalement ce sont deux médias publics qui remportent les deux prix... » a-t-il précisé.

Anis Morai a dans ce contexte constaté que la déontologie journalistique semble être beaucoup plus respectée par les médias publics, ajoutant que ces derniers ont fait preuve de conscience journalistique en essayant de respecter au maximum l’accord conjoint signé au mois d’août dernier, par la Haute autorité indépendante de la communication audiovisuelle (HAICA) et l’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE) lié aux règles de la couverture de la campagne électorale.

Hajer Ben Hassen

Crédit Photos: Fondation Friedrich Naumann pour la Liberté – Tunisie 

Lire aussi
commentaires
Loading...