Nasfi annonce la création d’une coordination entre trois partis

Hassouna Nasfi, dirigeant  de la coalition Al Islah Al Watani (Réforme nationale) a annoncé qu’une nouvelle force de coordination composée d’une soixantaine de députés pourrait voir prochainement le jour, devenant l’une des toutes premières forces au sein de l’assemblée des représentants du peuple.
S’exprimant vendredi 13 décembre dans l’émission « la Matinale », sur Shems FM, il a indiqué que cette « coordination » se composerait de trois coalitions ou partis: Al Islah Al Watani, Qalb Tounès et Al Mostakbal.
« Dernièrement, nous avons coordonné nos actions avec Qalb Tounes et la coalition Al Mostakbal pour faire voter des articles de la loi de finances qui sont foncièrement favorables aux couches défavorisées. Nous avons également réussi à trois à faire « tomber » certains articles. Nous nous croisons autour de certaines priorités. Bien évidemment, nous ne parlerons pas exactement le même langage, mais nous allons vers une force pivot au sein du parlement« , a-t-il relevé.
Nasfi a relevé que certaines forces poussent actuellement vers l’échec de Habib Jemli dans la formation du gouvernement, et par conséquent vers la dissolution de l’ARP et des élections anticipées.
« Au sein de l’ARP, il y a un minimum de sens des responsabilités chez la majorité des partis. Tous ne veulent pas aller vers l’inconnu d’autant plus que beaucoup s’emploient à imposer un gouvernement du président« , a-t-il assuré.
H.A.
Lire aussi
commentaires
Loading...