POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

L’aveu d’échec de Jemli ??

Le chef de gouvernement désigné annonce qu’il ne sera pas dans les délais pour présenter son gouvernement

On en viendrait à s’interroger si Habib Jemli avait vraiment besoin  de se présenter aux tunisiens avec ces séquences vidéos qui ne font qui lui porter préjudice. Mal conseillé, ne semblant pas être très à l’aise devant une caméra et ne trouvant pas l’attitude qui sied le plus à sa personne, le chef de gouvernement désigné a pas mal de boulot à faire en matière de communication. Certains diront qu’il y a eu quelques améliorations par rapport à la première sortie sauf que le résultat, côté décor ou même attitude, reste bien en deçà du minimum attendu dans le cas d’espèce.
Si la première sortie vidéo de Habib Jemli a été quelconque au niveau de la forme, le fond étant inaudible, celle de ce samedi est une véritable catastrophe et l’attitude figée de Jemli derrière le semblant de bureau installé pour l’occasion y a rajouté une tranche.
Pas très sûr de lui, avec une voix tremblante, la gorge à plusieurs reprises nouée, il donnait l’impression de quelqu’un qui ne savait pas ce qu’il devait faire ou, plus encore, qu’il ne croyait pas ce qu’il disait.
Il faut rappeler que le matin de ce même samedi, le chef de gouvernement désigné avait démenti les fuites concernant la liste des membres de son gouvernement affirmant que  c’était un fake news sans aucun rapport avec ce qui se préparait. Avec ce que lui préparait.
Et là on découvre, qu’à part le nombre plus qu’important de personnalités qu’il a rencontré et les représentants de partis reçus, il ne se préparait, en vérité, rien qui ferait renaître un brin d’espoir que les choses sérieuses vont commencer et qu’une prise en main réelle des affaires du pays allait être engagée.
En effet, au bout de trois semaines de consultations, Habib Jemli a enregistré cette vidéo catastrophe pour annoncer qu’il ne réussira pas à former son équipe gouvernementale dans les délais constitutionnels. Et pour cause ! La semaine à venir sera consacrée à l’étude des dossiers pour présenter sa proposition la semaine qui suivra.
Il faut préciser que le délai constitutionnel arrive à terme le 15 décembre courant, c’est à dire dimanche prochain.  Il faut donc s’attendre à ce qu’une demande de prolongation de ces délais soit formulée conformément à l’article 89 de la constitution.
Habib Jemli n’en dira pas un mot ni n’expliquera les raisons l’ayant empêché de respecter le temps qui lui était dévolu.
En définitive, son attitude, son manque d’assurance, sa voix tremblante et l’absence d’un contenu réel dans cette séquence en disent long sur les difficultés que Habib Jemli rencontre pour réussir ce premier test : former un gouvernement et rallier le maximum de partis pour lui constituer une ceinture politique. Ils montrent également, à quel point il a les mains liés et son champ de manœuvre limité. Ennahdha n’est pas étrangère à tout cela.

F.B

السيد الحبيب جملي رئيس الحكومة المكلف يتحدث عن تسريبات تشكيلة الحكومة

السيد الحبيب جملي رئيس الحكومة المكلف يتحدث عن تسريبات تشكيلة الحكومة

Publiée par ‎Habib Jemli الحبيب جملي‎ sur Samedi 7 décembre 2019

Lire aussi
commentaires
Loading...