La LTHD invite Saïed à ne pas entrainer la Tunisie dans le conflit libyen

La Ligue tunisienne des droits de l’homme a appelé les hautes autorités politiques du pays de ne pas s’inscrire dans une action militaire quel qu’en soit le motif, et de veiller à tenir la Tunisie loin de chaque forte tension internationale.
Dans un communiqué publié jeudi, la Ligue souligne que, malgré le peu d’informations publiées sur le sujet, tous les indices montrent que la visite effectuée mercredi dernier par le président turc entre dans le cadre de la volonté d’ajouter à la tension entre les  belligérants en Libye, à prendre position en faveur d’une partie aux dépens de l’autre et à entraîner la Tunisie dans ce conflit en prenant position en faveur d’une partie régionale aux dépens d’une autre.
La LTDH invite le président de la République Kais Saied « à revenir aux instances du pays dans tout ce qu’il compte prendre comme décisions intéressant la sécurité nationale et celle du peuple tunisien ».
H.A.
Lire aussi
commentaires
Loading...