La douane répond à Kaïs Saïed

Il fallait s’y attendre, le corps de la douane s’était senti visé par les propos du chef de l’Etat et sa réaction ne s’est pas faite attendre. Hamdi Akacha, chef du bureau national du Syndicat unifié de la douane a répondu aux propos du président de la République selon lesquels : « celui qui ramène de la drogue entre sans rien devoir alors que celui qui ramène des ambulances il est bloqué  par la douane« .
Dans sa déclaration à Shems FM, Hamdi Akacha dit qu’il « ne pense pas que la douane a des problèmes pour laisser entrer des ambulances dont les papiers sont en règle« . Et d’ajouter que tout est soumis à une déclaration et à une autorisation du ministère du Commerce ou des structures qui le représentent, précisant que la douane met en échec et déjoue quotidiennement des tentatives de contrebande de drogue.
Il a également insisté sur le fait igné que le chef de l’État, en tant que commandant suprême des forces armées, peut prendre connaissance des efforts fournis par la douane.

Lire aussi
commentaires
Loading...