Ksar Hellal : un élève violenté lors d’un cours particulier

Une famille a accusé un enseignant de violenter son fils âgé de huit ans, inscrit en troisième année de base lors d’un cours privé qu’il assure à son domicile.
L’incident s’est produit  lundi 9 décembre dans la ville de Ksar Hellal, relavant du gouvernorat de Monastir.
Lors d’une intervention téléphonique sur les ondes de Mosaïque, la sœur de l’enfant violenté a déclaré que son père était surpris quand il s’est rendu au domicile de l’enseignant pour ramener son fils à la maison, et de découvrir des traces de violence sur le visage de son fils.
Au début l’enfant avait caché à son père avoir été violenté par l’enseignant qui l’avait menacé avant de révéler dans un second temps les faits lors de son transfert à l’hôpital. Il a déclaré s’être fait gifler plusieurs fois et cogner la tête contre le mur jusqu’à perdre connaissance.
Outre les dommages physiques, l’incident a causé un grave préjudice psychologique chez l’enfant.
La sœur a tenu à préciser que sa famille tenait à poursuivre en justice l’enseignant, compte tenu des préjudices physiques et psychologiques qu’elle avait causés à son frère.

 

 

Lire aussi
commentaires
Loading...