Kairouan : manifestations et menaces de fermeture définitive de l’usine de ciment

Les dirigeants et travailleurs de la cimenterie « Sotacib » (Société tuniso-andalouse de ciment blanc, anciennement Société tuniso-algérienne de ciment blanc) de Kairouan ont manifesté ce vendredi 6 décembre devant le siège du gouvernorat de Kairouan pour protester contre la dégradation du climat social, menaçant de fermer définitivement l’usine au  cas où ils ne parvenaient pas à un accord radical avec le côté administratif, a déclaré le secrétaire général du syndicat de l’usine Khelifa Alimi au correspondant de Jawhara FM.
Il a ajouté que leur retour au travail est conditionné par la création d’un climat social sain et la restauration de la »dignité » des travailleurs.
De son côté, le directeur de l’usine, Ali Ben Chakir, a confirmé que l’activité dans l’usine est interrompue malgré la parution d’une note pour la poursuite du travail depuis lundi dernier, soulignant que certains travailleurs ont été empêchés de reprendre leur travail par la force.

 

Lire aussi
commentaires
Loading...