Des primes atteignant les 50 mille dinars pour les lanceurs d’alerte !

Dans une déclaration à Mosaïque FM ce lundi 9 décembre, Youssef Chahed, chef du gouvernement chargé de la gestion des affaires courantes a déclaré que le gouvernement en accord avec l’Instance nationale de lutte contre la corruption tient à accorder des primes pour prévenir la corruption, y compris ce qui a été décidé par décret gouvernemental concernant l’attribution d’une récompense financière pour les lanceurs d’alerte à hauteur de 5% des fonds récupérés sur les dossiers de corruption. Cette prime pourrait atteindre 50 mille dinars pour le lanceur de l’alerte.
Chahed a souligné que cet décret gouvernemental sera publié au cours de cette semaine. Youssef Chahed s’exprimait lors du quatrième congrès sur la lutte contre la corruption, un processus participatif.
Youssef Chahed a mis l’accent sur l’importance des structures de contrôle général qui ont effectué 374 missions de contrôle dans les structures de l’Etat ainsi qu’aux présidences du gouvernement et de la république et n’a pas bénéficié de l’intérêt requis.
58 dossiers ont été transmis à la justice financière et judiciaire.

Lire aussi
commentaires
Loading...