Trabelsi: « Travailler pour attirer les marchés japonais et coréen »

En donnant mercredi le coup d’envoi des travaux de réfection de l’amphithéâtre d’El Jem, le ministre du Tourisme et de l’Artisanat René Trabelsi a promis que « la société britannique Thomas Cook va revenir en Tunisie dans de nouveaux habits suite à sa cession en faveur d’un groupe très puissant chinois et qui est majorité dans le Club Méditerranée ».
« Cette affaire d’envergure internationale est derrière nous, et il faut penser à l’avenir à présent, a-t-il martelé. Les procédures juridiques se poursuivent pour indemniser les hôtels gravement touchés par la faillite de Thomas Cook afin de leur permettre de récupérer leur argent ».
Selon le ministre du tourisme, de grandes agences de voyages britanniques ont confirmé la reprise des vols vers la Tunisie et pour la première fois via les aéroports internationaux Enfidha-Hammamet et Djerba, tels la société internationale Easyjet. Dans le même contexte, il a souligné que l’aéroport de Djerba recevra durant la prochaine saison estivale des vols directs de Londres pour la première fois.
Trabelsi a souligné la nécessité de travailler pour attirer les nouveaux marchés, ceux de l’Asie, essentiellement japonais et coréen, qui sont très importants, en facilitant la procédure d’obtention de visas en Tunisie.
« Il y a une grande demande sur la destination Tunisie, et j’ai pu le vérifier dernièrement au Royaume-Uni dans l’une des plus grandes foires du monde », a-t-il conclu.
H.A.
Lire aussi
commentaires
Loading...