Saïd Jaziri: « Errahma a refusé des propositions de portefeuilles ministériels »

Invité de l’émission Houna Tounès, sur Diwan FM, le président du parti Errahma, Saïd Jaziri a déclaré mardi 19 novembre que son parti a reçu des propositions de portefeuilles ministériels au prochain gouvernement, et qu’il les a refusées.
« Nous avons reçu des offres pour occuper des ministères de la part Ennahdha et de la coalition Al Karama qui nous ont contactés, a-t-il assuré. Je veux apprendre aux autres qu’on ne se vend pas. Nous restons hors jeu, mais cela ne nous gêne pas. Devenir un caméléon n’est pas dans notre nature. Autrement, le peuple ne nous reconnaîtrait plus. Nous restons fidèles à notre ligne adoptée depuis la publication des résultats des élections législatives, celle de rester dans l’opposition. La politique, ce sont des principes auxquels on doit tenir. Changer d’attitude et renoncer à ses principes a pour conséquence, entre autre, de faire perdre aux investisseurs étrangers leur confiance dans notre pays, et un échec économique pour la Tunisie. Errahma n’est pas un parti religieux. Autrement, nous serions restés dans les mosquées. Au contraire, il porte à la base une dimension tunisienne et donne la priorité au domaine économique. Je suis docteur en mathématiques, j’ai vécu vingt ans à l’étranger, et je raffole d’économie. Si notre économie ne décolle pas, nous échouerons. Trêve de calculs politiques. Errahma est un parti indépendant, et j’ai une vision différente de celle d’Ennahdha« .
H.A.
Lire aussi
commentaires
Loading...