Refusant la décision de son expulsion, un immigré tunisien avale deux piles et se fait « coudre » les lèvres 

Un immigré tunisien s’est « cousu » les lèvres dans la prison d’Ancône, en Italie, sur la côte Adriatique où il passe les derniers jours d’une décision d’emprisonnement.
Le prisonnier tunisien âgé de 34 ans a déclaré qu’il ne voulait pas retourner en Tunisie, prétextant qu’il  n’avait ni maison ni parents dans son pays d’origine.
L’immigré emprisonné a déjà fait appel de la décision d’expulsion. Mais bien avant de connaitre le résultat, il a entamé une grève de la faim, puis a avalé deux piles et a cousu ses lèvres.
Les autorités l’ont emmené à l’hôpital où les médecins l’ont aidé à « se débarrasser » des piles, mais le détenu s’est opposé à lui enlever les sutures des lèvres.
Il a été renvoyé dans sa cellule carcérale où il compte poursuivre la grève de la faim. Avec toujours les lèvres suturées….!
H.A.
Lire aussi
commentaires
Loading...