« Menacé de mort », le président de l’association « Shams » quitte le pays

LGBT activist Mounir Baatour holds a rainbow flag after submitting his candidacy for the upcoming early presidential elections in Tunis, Tunisia. Thursday, Aug. 8, 2019. (AP Photo/Hassene Dridi)

Dans un communiqué rendu public dans la soirée du jeudi 7 novembre 2019 l’association Shams – Pour la dépénalisation de l’homosexualité en Tunisie  a annoncé que son président Mounir Baatour vient de quitter le territoire national provisoirement étant donné qu’il fait l’objet de menaces de mort sérieuses.

Dans ce contexte l’association Shams a appelé le ministère public à prendre les mesures nécessaires dans les plus brefs délais afin de soutenir son président qui fait actuellement l’objet d’une série de campagnes de dénigrement orchestrées selon ses dires. Le même communiqué a précisé que ces campagne de dénigrement et d’incitation à la haine ont été initiées par des gens prônant un discours takfiriste qui est strictement interdit par la constitution tunisienne.

Lire aussi
commentaires
Loading...