Les citoyens de Nabeul fêtent la démission de la gouverneure

Une dizaine d’habitants de la ville de Nabeul ont afflué ce vendredi 22 novembre 2019 vers l’avenue Habib Bourguiba, et plus particulièrement la Place de la Jarre, au cœur de la cité des Potiers, à quelques centaines de mètres du siège du gouvernorat pour fêter la démission de la gouverneure Salwa Khiari qui a été remplacée par Mohamed Ridha Mlika, qui était jusque-là en charge du centre des métiers hôteliers.
Les habitants rappellent la conduite jugée « suffisante » de la gouverneure lors des inondations du mois de septembre 2018 qui ont complètement défiguré la ville, et la fameuse sentence « La situation est sous contrôle » prononcée par Khiari alors que des vies humaines étaient emportées par les flots des eaux des pluies et des crues.
Sur le coup, les supporters du Stade Nabeulien ont repris cette phrase pour la tourner en dérision sur une large banderole exposée à la salle de Bir Challouf à l’occasion d’un match de basket-ball.
Les habitants de la capitale du Cap Bon n’ont pas non plus oublié le scandale de l’exploitation à des fins personnelles de l’oliveraie de la résidence où habite la gouverneure, et celui de l’exploitation de plusieurs voitures administratives pour un usage personnel, et dont les détails ont été révélés par une enquête diffusée par la chaîne Tounesna TV.
Les révélations faites dans cette enquête ont coûté sa place de chauffeur au gouvernorat de Nabeul à Walid Mbarek, le lanceur d’alerte sur ce scandale.
Ce dernier a été licencié, menant depuis un sit-in ouvert devant le siège du gouvernorat et recueillant les signatures de soutien de milliers d’habitants.
H.A.
Lire aussi
commentaires
Loading...