Le ministère des AE travaille pour le rapatriement du Maroc du corps de Dridi 

L’ambassade de Tunisie au Maroc travaille en coordination avec les autorités marocaines pour accélérer les procédures administratives et judiciaires en vue du rapatriement du corps de Fakhreddine Dridi en Tunisie dans les meilleurs délais, a annoncé jeudi le ministère des Affaires étrangères.
Le ministère a expliqué que le défunt était venu au Maroc à des fins de travail et avait résidé illégalement à Nador, à environ 700 km de la capitale, Rabat, ajoutant que l’ambassade de Tunisie à Rabat avait été informée de la présence du jeune Fakhreddine Dridi une semaine après son admission à l’hôpital Hassani de la ville marocaine de Nador.
Le ministère des Affaires étrangères a souligné que le jeune Tunisien, selon le témoignage du personnel médical était entré dans l’hôpital dans un état critique après qu’il soit entré dans le coma, et qu’il souffrait d’hyperglycémie.
H.A.
Lire aussi
commentaires
Loading...