L’Agence Nationale pour l’Emploi et le Travail Indépendant, ANETI, présente sa vision 2030

L’Agence Nationale pour l’Emploi et le Travail Indépendant se transforme et le fait savoir à travers un plan stratégique plein d’ambitions. En effet, la vision ANETI 2030 a été présentée aujourd’hui au grand public en présence de Saida Ounissi, la Ministre sortante du ministère de la Formation Professionnelle et de l’Emploi, sur les pas de la Stratégie Nationale de l’Emploi et de l’Entrepreneuriat initiée par cette dernière.
C’est le nouveau Directeur Général de l’Agence,  Youssef Fennira, arrivé au mois de mai 2019 aux côtés de Saida Ounissi, qui a introduit les grandes lignes du plan ANETI 2030 devant un public composé d’organisations internationales, de partenaires sociaux ou encore de représentants d’entreprises et de chercheurs d’emploi.
Une vision qui s’est construite au fur et à mesure des visites terrain effectuées par Fennira dans les 24 gouvernorats de la Tunisie entre juillet et novembre 2019 à l’écoute de l’écosystème de chacune des régions. Une tournée qui a permis d’entendre également l’ensemble des 1.500 employés de l’ANETI, premier vis-à-vis des citoyens et, de ce fait, en meilleure position pour analyser la réalité des besoins. Une enquête de satisfaction des entreprises et des chercheurs d’emploi a enfin été effectuée pour identifier les pistes d’amélioration potentielles pour l’Agence.
Un plan de 10 ans qui a principalement pour ambition d’ancrer l’ANETI dans une phase de stabilité nécessaire à répondre à 6 grands objectifs :
L’Agence d’emploi modèle : Il est nécessaire aujourd’hui de mieux comprendre les nouveaux défis auxquels sont confrontées les agences d’emploi. De nombreux aspects tels que les programmes de formation dispensés aux jeunes chercheurs d’emploi, les types d’accompagnement individuel et collectif (chercheurs d’emploi et entreprises), l’aménagement des espaces, la spécificité des régions ou encore l’écosystème qui entoure les agences d’emploi, sont autant de défis qui méritent d’être aujourd’hui revus pour apporter des solutions plus adaptées. L’ANETI doit aujourd’hui et à travers ces agences d’emploi, répondre de façon efficace aux enjeux de la décentralisation.
Un espace entreprendre modèle : L’entrepreneuriat constitue une des opportunités majeures de création d’emploi aujourd’hui en Tunisie et dans le monde. L’ANETI souhaite s’appuyer sur son réseau d’espaces entreprendre dans tout le pays pour devenir une locomotive de l’entrepreneuriat et faciliter son accès pour tous les citoyens. Une commission a ainsi été mise en place pour définir de nouveaux axes qui pourraient définir un espace entreprendre modèle et introduire des notions aussi importantes que l’Economie Sociale et Solidaire, l’esprit entrepreneurial, l’incubation, l’idéation…

Une agence connectée : la digitalisation complète de l’ANETI est prévue pour le début de l’année 2022. Elle permettra à l’ensemble des chercheurs d’emploi et des entreprises de bénéficier de la majorité des services de l’ANETI sur le site web ou encore leur smartphone. Un système de matching intégré est en cours d’élaboration et prévoit d’être prêt au début de l’année 2021. L’entrepreneuriat sera également touché par cette digitalisation avec la création d’un Lab digital regroupant l’ensemble des initiatives liées aux espaces entreprendre présents dans les 24 gouvernorats du pays. L’ouverture sur le monde est également un défi majeur que l’ANETI a choisi de relever avec la mise en ligne avant la fin de l’année 2019 du site ANETI International qui permettra de mettre en contact les citoyens tunisiens avec des entreprises de plusieurs pays partenaires pour d’éventuels recrutements. Enfin, la procédure de digitalisation complète aura un impact direct sur l’efficacité du travail au sein des agences d’emploi en permettant de réduire considérablement les procédures administratives pour mieux se consacrer aux formations et accompagnement des entreprises et des chercheurs d’emploi.
Une agence performante : L’ANETI a entamé depuis le mois de juillet l’ensemble des procédures pour se conformer à la norme ISO 9001 liée au service client. En effet, l’Agence a la volonté de passer d’une approche bien trop souvent quantitative à une approche qualitative qui met le citoyen et ses exigences au centre de son action. Cette approche qualité va permettre de redéfinir l’ensemble des procédures allant de l’accueil au suivi en passant par l’accompagnement, la relation entreprise ou encore la mise à niveau de ses infrastructures dans une ère de défis environnementaux et écologiques. Un partenariat avec l’Association Rawabet est également en cours pour que la démarche qualité prenne en compte l’accessibilité aux personnes porteuses d’un handicap sur tous les plans (accès physiques, vidéos pour sourds et malentendants, braille…)
Une agence (re)connue :  Fennira a également pointé du doigt la nécessité de moderniser les outils de communication de l’Agence pour toucher un public cible souvent jeune. Une stratégie a été mise en place depuis le mois d’août pour développer les moyens de mieux atteindre les citoyens et de mieux les informer sur l’actualité des agences d’emploi et des espaces entreprendre de leurs régions. L’accent a ainsi été mis sur la communication digitale avec la création (en plus du compte facebook) d’un compte instagram, twitter et d’une chaîne Youtube depuis le mois d’Octobre. Un effort sera également fait sur la valorisation de l’image de l’ANETI ainsi que l’organisation d’événements de proximité avec les citoyens.
Une agence riche de ses femmes et hommes : La satisfaction totale du citoyen ne peut se faire sans l’épanouissement et la montée en compétence du personnel de l’ANETI. Il est donc important de se focaliser sur l’aspect « Ressources Humaines » pour garantir à la famille ANETI, une plus grande clarté dans leur évolution de carrière. Dans ce cadre, l’ANETI Academy sera l’un des projets phares des 2 prochaines années. Cette Académie interne (également ouverte sur l’ensemble du continent africain et le Moyen-Orient) permettra de travailler sur une logique de gestion de carrière du personnel et de mettre en place un référentiel de formation solide qui pourra s’adapter aux bouleversements et aux innovations toujours plus rapides. Enfin, un large programme de modernisation de l’approche des ressources humaines a été lancé pour instaurer de nouveaux outils de Management permettant de mieux développer l’esprit d’initiative au sein de l’Agence.
Un planning de réalisation a été présenté pendant l’événement ANETI 2030, montrant une alternance entre des résultats à court terme qui souhaitent répondre à l’urgence des citoyens et des réalisations qui se feront sur un moyen et long terme. Six commissions ont été créées pour chacun des axes et ont déjà commencé le travail. Elles sont composées par des cadres de l’ANETI, des représentants de la société civile ainsi que des organisations ayant choisi d’appuyer l’ANETI dans son initiative de modernisation. Il est à noter que des partenaires tels que le PNUD, le BIT, la BAD, l’Union Européenne, la Banque Mondiale, la Fondation Tunisie, la GIZ… se sont d’ores et déjà engagés à soutenir cette vision sous forme de dons et que la grande majorité des fonds a été levée. Cette vision n’impactera donc pas le budget de l’Etat.
La présentation de cette vision ANETI 2030 sera, espérons-le, l’occasion de montrer la voie et de prouver que l’ensemble des institutions publiques en Tunisie sont capables de voir leurs ambitions à la hausse en relevant de grands défis quelque soient les difficultés rencontrées.

Lire aussi
commentaires
Loading...