La Turquie met ses menaces à exécution

Ankara va renvoyer, à partir de lundi, les daéchiens chez eux, y compris en Tunisie

La Turquie va mettre ses menaces à exécution et les membres étrangers de Daech détenus dans les prisons turques seront rapatriés à partir de ce lundi dans leurs pays.
C’est le ministère de l’intérieur turc qui en a donné la primeur. La Tunisie serait concernée par ces rapatriements.
Süleyman Soylu qui avait précédemment refusé que la Turquie soit « le refuge » des djihadistes étrangers dénonçant l’attitude des Européens assez inactifs à ce sujet a rappelé «Nous vous disons que nous allons vous les renvoyer. Nous commencerons à partir de lundi».
La Turquie avait accusé les forces kurdes d’avoir relâché des familles de membres de Daech des camps, en octobre. Selon le ministre, 287 personnes -dont des femmes et des enfants- ont été capturés à nouveau lors de l’offensive Source de paix dans le nord de la Syrie.
De leur côté les syriens affirment que ce sont les forces pro-turques qui ont relâché les combattants de Daech qui étaient emprisonnés dans le nord est syrien. Ils accusent la Turquie de couvrir les terroristes de Daech après leur avoir permis de rentrer en Syrie à travers son territoire, et les accuse, maintenant, de vouloir mettre la pression surtout, sur les pays européens, en les menaçant de leur rendre leurs djihadistes, à cause des échecs des négociations pour l’intégration de la Turquie à l’Union Européenne.

Lire aussi
commentaires
Loading...