ISIE : ça s’envenime encore plus !

Que se passe-t-il dans notre pays? que se passe-t-il pour être plus précis dans ces institutions mises sur pied pour aider le processus démocratique à  se poursuivre dans les meilleures conditions ?
La HAICA est décriée et ses mesures et décisions ne sont la plupart du temps ni respectées ni appliquées. Le président de l’INLUCC est pointé du doigt et on appelle même à le démettre. Et on arrive à l’ISIE qui, à nouveau est secouée par des tensions internes qui mettent son intégrité et sa notoriété en question.
Tout a commencé par les déclarations de deux de ses membres, Adel Brinsi et Nabil Azizi portant sur des suspicions de corruption et de mauvaise gestion financière et administrative de l’instance en plus de l’ingérence d’une partie étrangère dans l’opération d’inscription des électeurs.
L’ambiance au sein de l’instance a réellement empiré et son conseil s’est réuni vendredi après midi et aurait proposé l’exclusion des deux membres.
Dans une déclaration ce samedi à TAP, Nabil Baffoun, président de l’instance, a fait savoir que quatre parmi les membres du conseil étaient d’accord au cours de la réunion à déférer les deux membres en application de l’article 15 de la loi électorale qui conditionne un tel acte par l’accord de cinq membres avant la présentation du dossier à l’assemblée des représentants du peuple pour en décider définitivement.
Il a par ailleurs souligné que les déclarations de Brinsi et Azizi ont porté atteinte à l’image de l’instance et qu’il est possible que le conseil se réunisse une deuxième fois pour les exclure.
« Au cas où la majorité n’est pas acquise pour leur exclusion, nous agirons avec réserve avec les deux membres  et peut être qu’il ne seront pas impliqués dans la prise de décision vu qu’ils ne respectent pas l’obligation de réserve et qu’ils salissent l’image de l’instance », a-t-il déclaré.
Soulignons que selon le président de l’ISIE, les membres qui ont été pour l’application de l’article 15 sont, lui-même, le vice président Farouk Bouaskar, Hasna Ben Slimane et Anis Jarboui. Trois membres se sont abstenus, il s’agit de Mohamed Tlili Mansri, Soufiane Laabidi et Belgacem Ayachi.

Lire aussi
commentaires
Loading...