France : L’affaire Polanski continue de défrayer la chronique

Alors que le réalisateur Roman Polanski vient de sortir son nouveau film « J’accuse » il est visé par une accusation de viol de la part de la photographe Valentine Monnier, qui dit avoir été violée par le réalisateur franco-polonais en 1975 à l’âge de 18 ans, en Suisse.
Le cinéaste qui s’était enfui des États-Unis en janvier 1978, après avoir reconnu avoir eu des relations sexuelles illégales avec une autre mineure, est au centre de cette nouvelle polémique de relations sexuelles illégales avec une mineure qu’il nie formellement.
À la première plainte aux États-Unis, d’autres accusations ont suivi. Celle de l’actrice britannique Charlotte Lewis en 2010, de Renate Langer ou Marianne Barnard. L’accusation début novembre de Valentine Monnier est la dernière en date.
La Société civile des auteurs réalisateurs et producteurs, organisation comptant plus de 200 cinéastes qui s’est réuni ce , lundi 18 novembre, a voté « la mise en place de nouvelles procédures de suspension pour tout membre mis en examen par la justice, et d’exclusion pour tout membre condamné – notamment pour des infractions de nature sexuelle« .

Lire aussi
commentaires
Loading...