Expulsion d’un responsable de Human Rights Watch d’Israël

Israël vient d’expulser de son territoire un chercheur de Human Rights Watch, Omar Shakir, responsable de la défense des droits humains en Israël et dans les territoires palestiniens.
Le correspondant de Human Rights Watch est la première personne à être expulsée du pays dans le cadre de mesures controversées prises contre une campagne de boycottage de l’Etat hébreu.
Omar Shakir a épuisé tous les recours d’annulation de son expulsion, justifiée selon Israël par une nouvelle loi interdisant l’accès au pays à des étrangers accusés de soutenir la campagne de boycott de l’État hébreu.
« Je ne me souviens pas d’une autre démocratie ayant bloqué l’accès à un chercheur de Human Rights Watch », a déploré le directeur de l’ONG M. Roth  dans une déclaration à l’AFP.

Lire aussi
commentaires
Loading...