Bolivie : Jeanine Anez présidente par intérim

La Bolivie a désormais une nouvelle présidente par intérim. Jeanine Anez, deuxième vice-présidente du Sénat, s’est proclamée à la tête de la Bolivie malgré l’absence de quorum au Parlement. La sénatrice a argué de « la nécessité de créer un climat de paix sociale » dans le pays secoué par une grave crise politique depuis l’élection présidentielle fin octobre.
Seconde femme à assurer la présidence par intérim du pays (après Lidia Gueiler Tejada entre 1979 et 1980), elle doit désormais désigner son gouvernement et convoquer de nouvelles élections dans un délai de 90 jours, comme le prévoit la Constitution. Elle a promis qu’elles auraient lieu avant le 22 janvier 2020.
De son côté, l’ancien président Evo Morales exilé au Mexique a de nouveau dénoncé un coup d’Etat « odieux » et promis de poursuivre « la lutte ».

Lire aussi
commentaires
Loading...