Arrestation du PDG de la CPG ?

La production des phosphates a bondi de 46% au premier trimestre de 2017 comparé à la même période en 2016. La Tunisie espère pouvoir produire 6,5 millions de tonnes en 2017. Un objectif ambitieux qui risque d'être entravé par les mouvements sociaux.

Dans une déclaration accordée aux médias ce mardi 5 novembre 2019, le porte-parole de la société des phosphates de Gafsa et du Groupe Chimique Mourad Slimi a démenti catégoriquement les informations circulant sur certains médias et sur les réseaux sociaux selon lesquelles le président directeur général de la CPG aurait été arrêté. Il a ajouté que le PDG de ladite société qui a été fraîchement nommé exerce ses fonctions de façon ordinaire.

Lire aussi
commentaires
Loading...