Sousse: Privée de la garde de ses enfants après les avoir violentés

L'image choquante des deux enfants jetés à la rue

Dans une déclaration accordée aux médias ce jeudi 31 octobre 2019, le délégué à la protection de l’enfance à Sousse, Taher Arem a fait savoir que le ministère public vient de priver une mère de la garde de ses deux enfants et ce, après que les enquêtes préliminaires eurent confirmé son implication dans l’agression de ses enfants. Elle est accusée d’avoir violenté des mineurs. La garde a été par ailleurs confiée à la grand-mère.
Rappelons que des photos montrant deux enfants d’à peine deux ans jetés en pleine rue dans la région rurale de Hached, délégation d’Enfidha (gouvernorat de Sousse), après avoir subi des violences avaient secoué l’opinion publique au cours de la semaine dernière. Ces photos montrent ces enfants avec du sang sur leurs habits, étendus inconscients en pleine rue à même le sol.
Un conflit entre la mère et la famille de son mari a entraîné les violences exercées sur les deux enfants, la femme accusant la famille de son mari d’avoir frappé les deux enfants alors que cette famille nie l’agression.
Certaines sources ont également confirmé que les deux enfants étaient victimes de conflits familiaux en l’absence du mari, emprisonné pour avoir incendié la maison suite à une dispute avec la mère des deux enfants.

Lire aussi:
Deux enfants frappés puis jetés dans la rue suite à un différend familial

Lire aussi
commentaires
Loading...